Navigation Menu+

Les soins palliatifs à domicile

On apporte les soins palliatifs à domicile à un malade ébranlé par une maladie grave qui ne cesse de s’aggraver ou mourant que l’on traite chez soi. Les soins apportés sont prodigués dans le but d’apporter la commodité du patient. Il ne guérit pas le patient. Il est destiné à tamponner les douleurs en lui administrant des analgésiques ou des morphines. On peut même recourir à une psychologue. De nos jours, la plupart des malades veulent recevoir les soins chez soi.

À qui s’adressent pour pratiquer les soins palliatifs à domicile :

Les soins palliatifs à domicile ne se pratiquent pas seulement pour les mourants. Ils peuvent très bien se faire pour les malades atteints d’une maladie grave presque incurable. Ce ne sont pas la famille soignante qui prend la responsabilité de pratiquer les soins palliatifs à domicile pour le patient. Mais c’est au malade de décider s’il veut ou non être traité par ce mode de traitement. La condition sine qua non demandé pour pratiquer ce type de traitement est la présence d’un parent. Mais on peut aussi faire appel à des aides-soignantes ou des personnes spécialisées ou accompagnateur pour aider le patient.

Qui peut prendre en charge les soins palliatifs ?

Il existe des personnes professionnelles pour concourir les personnes dans le cas de soin palliatif à domicile. D’abord, il y a les médecins spécialisés, selon le type de maladie contractée. Il est assisté par des assistants ou paramédicaux (aide-soignant, infirmier, etc.) des hôpitaux.  Ils se déplacent par la demande de l’hôpital où a été soigné le malade, ou à titre privé avec prise en charge du patient ou de sa famille. Dans le but de traiter avec bienveillance pour avantager le malade, on peut aussi faire appel à des professionnels de santé, comme des infirmiers, des psychologues, etc.